Bureau des enquêtes indépendantes
   
Bureau des enquêtes indépendates
« Le BEI a été créé afin de lever tout soupçon sur l’indépendance et l’impartialité des enquêtes menées sur des événements impliquant un corps de police. »

Profil et sélection

Qui sont les enquêteurs?

Une équipe de 42 enquêteurs, provenant de différents horizons, forme l’unité d’enquête du BEI. La composition de cette unité, comme l'a voulue le législateur, vise la parité de personnes n’ayant jamais eu le statut d’agent de la paix (civils) et d’anciens agents de la paix (policiers). Ce jumelage permet de tirer profit de points de vue différents et contribue à garantir l'impartialité de l'enquête.  Tous ont cependant une expérience pertinente au travail d’enquête.

Six enquêteurs sont nommés superviseurs. Quatre d'entre eux sont chargés d'une équipe d'enquêteurs. Trois de ces équipes sont assignées aux enquêtes indépendantes alors que la dernière s'occupe de mener des enquêtes sur les allégations d'infraction criminelle portées contre des policiers.

Un autre superviseur agit à titre de coordonnateur opérationnel. Il s'assure du respect par l'ensemble du personnel de l'unité d'enquête des procédures mises en vigueur par la direction, dans le but d'uniformiser et d'optimiser les pratiques.

Finalement, un dernier superviseur agit comme coordonnateur administratif en soutien à l'unité d'enquête et à la direction.

Le travail des enquêteurs est au cœur même de la mission du BEI. Les personnes choisies pour exercer cette fonction sont nommées par le gouvernement pour un mandat renouvelable de cinq ans.

Comment sont-ils choisis?

Au moment du recrutement, un comité de sélection est formé. Il a pour mandat de déterminer l’aptitude des candidats à occuper la fonction d’enquêteur du BEI. C’est la directrice qui recommande au ministre de la Sécurité publique des personnes qui ont été déclarées aptes à agir en tant qu’enquêteurs.

Les candidats doivent répondre à des critères de sélection précis ayant notamment trait à leurs qualités personnelles, à leurs habiletés relationnelles, à leur parcours scolaire et à leur expérience professionnelle, celle-ci devant s’avérer pertinente à la mission du BEI. Un bon esprit d’analyse, de raisonnement et de synthèse de même qu’un sens aigu des relations humaines figurent au nombre des qualités recherchées chez les enquêteurs puisqu’elles sont des préalables et des atouts indéniables dans l’exercice de leurs fonctions.

Les enquêteurs doivent également se soumettre à une enquête de sécurité afin de prouver leur intégrité et leur probité ainsi que l’absence de toutes condamnations en matière criminelle, pénale, déontologique et disciplinaire.

La procédure de recrutement et de sélection des enquêteurs du BEI est déterminée par le Règlement sur la procédure de sélection et sur la formation des enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes.