Bureau des enquêtes indépendantes
   
Bureau des enquêtes indépendates
« Notre engagement est de mener à bien notre mission d’enquêter de façon indépendante, sans influence de l’État ni des services policiers. »
2018-09-07

Le Bureau des enquêtes indépendantes prend en charge une enquête indépendante à Pincourt

Le Bureau des enquêtes indépendantes enquête sur les circonstances entourant un événement survenu à Pincourt le 7 septembre alors qu'un civil de 43 ans est décédé lors d'une intervention policière de la Sûreté du Québec.

Les renseignements préliminaires communiqués au BEI suggèrent ce qui suit :

- Vers 23h45 hier soir, des proches d’un homme auraient contacté la police pour rapporter que l’homme tenait des propos suicidaires
- L’homme aurait aspergé de l’essence dans la résidence dans laquelle il se trouvait
- Des policiers de la Sûreté du Québec, notamment un négociateur, se seraient rendus sur les lieux
- Ils auraient tenté d’entrer en contact avec l’homme une partie de la nuit, sans succès
- Vers 6 h 10 ce matin, les policiers auraient observé de l’extérieur que l’homme était couché avec un sac sur la tête
- Ils seraient entrés dans la résidence
- L’homme a été conduit à l’hôpital où son décès a été constaté

L'enquête du BEI permettra notamment de déterminer si ces informations sont exactes.

6 enquêteurs du BEI ont été chargés d'enquêter sur cet événement et l’heure d’arrivée prévue (HAP) à la publication de ce communiqué est 11 h 00. 

Conformément au Règlement sur le déroulement des enquêtes du Bureau des enquêtes indépendantes, le BEI a fait appel au Service de police de la Ville de Montréal pour agir comme corps de police de soutien dans cette enquête. Le SPVM fournira 2 techniciens en identité judiciaire qui travailleront sous la supervision des enquêteurs du BEI.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca

Aucune autre information n'est disponible actuellement.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne autre qu'un policier en service, décède ou subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.