Bureau des enquêtes indépendates
« Les trois valeurs fondamentales qui nous guident sont l’impartialité, l’intégrité et la rigueur. »
2023-11-29

Le BEI annonce le déclenchement d'une enquête à Chicoutimi le 28 novembre 2023

BEI-231128-001

Le 28 novembre vers 11 h 05, la BEI a déclenché une enquête indépendante sur les circonstances d’une intervention impliquant le Service de police de Saguenay.

Les renseignements préliminaires communiqués au BEI suggère ce qui suit :

• Le 28 novembre, vers 10 h10, un appel aurait été fait au 911 pour une personne qui aurait été blessée par arme blanche ;

• Un duo de policier serait arrivé quelques minutes plus tard et aurait aperçu une personne dans la rue qui aurait eu un couteau dans la main ;

• Les policiers seraient sortis de leur auto-patrouille et auraient demandé à la personne de lâcher son couteau, mais celle-ci n’aurait pas obtempéré aux demandes des policiers ;

• Un policier aurait utilisé une arme à impulsion électrique (AIE) pour maîtriser la personne ;

• L’utilisation de l’AIE n’aurait pas fonctionné et la personne se serait avancée vers les policiers avec le couteau dans la main ;

• Un policier aurait fait feu en direction de la personne qui aurait alors été blessée par tir policier;

• Les premiers soins auraient été prodigués à la personne par les policiers sur place jusqu’à l’arrivée des ambulanciers. Son décès a été constaté sur les lieux.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire la lumière complète sur les faits entourant l’intervention policière. Le BEI enquête dans tous les cas où une personne, autre qu'un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.

Cinq enquêteurs du BEI ont été chargés d’enquêter sur les circonstances entourant l’intervention.

Vu les circonstances de l’événement, les services de soutien d’un corps de police ont été requis, soit la Sûreté du Québec.

Une enquête criminelle parallèle concernant les événements survenus a été confiée à la Sûreté du Québec.

Aucune autre information n'est disponible pour le moment.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca/nous joindre