Bureau des enquêtes indépendates
« Les trois valeurs fondamentales qui nous guident sont l’impartialité, l’intégrité et la rigueur. »
2018-10-18

Enquête indépendante concernant l’événement survenu à Umiujaq le 28 décembre 2017 : le BEI remet son rapport d’enquête au Directeur des poursuites criminelles et pénales

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant un événement survenu à Umiujaq le 28 décembre 2017 au cours duquel un civil de 22 ans est décédé lors d'une intervention policière du Corps de police régional de Kativik (KRPF). 

L’enquête démontre les faits suivants :

Un peu après 14 h le 28 décembre 2017, deux policiers du KRPF effectuent des recherches dans le village d’Umuijaq pour localiser David Sappa, un homme visé par des mandats d’arrestation. Ils localisent l’homme dans la maison d’une connaissance, l’informent de la situation et lui demandent de les suivre.

Suite au refus de l’homme, un policier se dirige vers le poste pour se procurer un mandat d’entrée. L’autre policier reste sur les lieux en surveillance. Vers 14 h 33, l’homme visé par le mandat sort de la résidence avec un couteau dans chaque main. Le policier signale la situation et est rejoint par deux autres policiers. L’homme entreprend une longue marche à travers la communauté pendant laquelle il menacera à plusieurs reprises les policiers qui le suivent et des civils sur place.

À plusieurs reprises, l’homme, toujours armé de ses couteaux, avance vers les policiers qui reculent pour garder une distance. Vers 16 h 18, l’homme fonce en courant vers les policiers qui ouvrent le feu. David Sappa est atteint et transporté au dispensaire où son décès sera constaté peu après.

Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales et au Bureau du coroner le 16 octobre 2018.  C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve. Conséquemment, aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne, autre qu'un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.