Bureau des enquêtes indépendantes
   
Bureau des enquêtes indépendates
« L’impartialité est au cœur de notre travail, car tous sont égaux devant la loi. »
2020-10-02

Enquête indépendante concernant l’événement survenu à Shawinigan le 17 janvier 2020 : le BEI remet son rapport d’enquête au Directeur des poursuites criminelles et pénales

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant un événement survenu à Shawinigan le 17 janvier 2020 au cours duquel un civil de 26 ans est décédé lors d'une intervention policière de la Sûreté du Québec.

L’enquête démontre les faits suivants :

Le 17 janvier 2020 vers 21h20, un appel est fait au 911 pour un homme armé de deux couteaux qui semble désorganisé. Des chauffeurs de taxi, dans leurs véhicules respectifs, le suivent afin de ne pas le perdre de vue en attendant les policiers. Ils indiquent sur les ondes de la compagnie de taxi le trajet emprunté par le civil et le répartiteur de la centrale de taxi en informe la centrale 911.

Quelques minutes plus tard, deux policiers localisent un homme, correspondant à la description de l’appel, entre deux immeubles. Ils sortent de leur auto patrouille pour l’interpeller. L’un d’eux a, en main, une arme à impulsion électrique (AIE) et l’autre son arme de service. Les policiers lui demandent de lâcher ses couteaux et de se coucher par terre. L’homme ne collabore pas et  le policier qui a l’arme à impulsion électrique lui montre. Le sujet lance le couteau qu'il tient dans sa main droite en direction d’un des policiers et s’avance vers eux. Dans un court laps de temps, les policiers utilisent l’arme à impulsion électrique et des coups de feu sont tirés. Le sujet tombe au sol et, quelques secondes plus tard, il tente de se relever alors qu’il tient toujours le deuxième couteau dans sa main gauche. Un autre coup de feu est tiré. L’homme retombe au sol où il reste immobile jusqu’à l’arrivée des ambulanciers.

Malgré plusieurs tentatives de manœuvres de réanimation, le décès de Benoit Chabot est constaté à son arrivé à l’hôpital.

Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales et au Bureau du coroner le 30 septembre 2020.  C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve. Conséquemment, aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne, autre qu'un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.