Bureau des enquêtes indépendantes
Navigation Recherche
Bureau des enquêtes indépendates
« Le BEI a été créé afin de lever tout soupçon sur l’indépendance et l’impartialité des enquêtes menées sur des événements impliquant un corps de police. »

Enquête indépendante concernant l'événement survenu à Saint-Bernard-de-Lacolle le 31 mars 2017: le BEI remet son rapport d'enquête au Directeur des poursuites criminelles et pénales

  • Enquête BEI-2017-012
  • Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant l’événement survenu à Saint-Bernard-de-Lacolle le 31 mars 2017 au cours duquel Patrice Boire, un homme de 33 ans résident de Napierville, est décédé.

    L’enquête démontre les faits suivants :

    Le 31 mars 2017, vers 02h50, des policiers de la SQ, immobilisés sur la voie publique,  aperçoivent un véhicule arrivant très rapidement dans leur direction.  Ils utilisent le cinémomètre qui indique que le chauffeur roule à 176 km/h.  Ce dernier passe en trombe à côté d’eux.  Les policiers constatent qu’il ne fait pas son arrêt obligatoire à un feu clignotant. Le véhicule patrouille fait demi-tour, gyrophares en fonction.  Étant donné sa grande vitesse, le véhicule fuyard prend de la distance et les policiers le perdent de vue.

    Ils retrouvent le véhicule lourdement accidenté et sur le capot, à la sortie d’une courbe.  Les policiers font alors appel à des ressources supplémentaires.  Ils tentent de sortir le conducteur de l’habitacle, sans succès.  Lorsque les pompiers arrivent sur les lieux, ils utilisent les pinces de désincarcération.  Des manœuvres de réanimation sont prodiguées.  L’homme est transporté à l’hôpital où son décès est constaté.

    Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales le 9 février 2018.  C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

    Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve.  Conséquemment aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.