Bureau des enquêtes indépendates
« Notre objectif est de faire la lumière sur les événements et de diffuser toute l’information que nous pouvons transmettre, sans nuire aux enquêtes. »
2021-04-26

Enquête indépendante concernant l’événement survenu à Montréal le 29 octobre 2020 : le BEI remet son rapport d’enquête au Directeur des poursuites criminelles et pénales

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant un événement survenu à Montréal le 29 octobre 2020 au cours duquel un civil de 41 ans est décédé lors d'une intervention policière du Service de police de la Ville de Montréal.

L’enquête démontre les faits suivants :

Vers 5 h 50, le 29 octobre 2020, un appel est fait au 911 pour signaler la présence d’un homme, en état de détresse, qui crie et court dans la rue. Arrivés sur les lieux, les policiers localisent l’homme dans la rue et l’interpellent. L’homme se dirige alors vers leur véhicule autopatrouille (VAP) et un des agents se rend compte que l’homme est armé d'un couteau. Les policiers demeurent dans leur véhicule.
Un des policiers quitte ensuite le VAP afin de stopper la circulation, car l’homme circule dans la rue. Le policier qui est demeuré dans le VAP s’adresse à l’homme et lui demande de lâcher son couteau, sans succès.
L’homme se dirige vers un autobus. Le policier actionne alors la sirène du VAP et se rapproche rapidement afin d’attirer son attention. L’homme se retourne et se dirige vers le policier en brandissant son couteau. Le policier, qui est alors sorti de son véhicule, dégaine son arme, recule de quelques pas, tout en lui demandant de lâcher son couteau.
L’homme charge ensuite vers le policier qui doit alors courir afin de prendre une distance sécuritaire.
Alors que l’homme est à proximité du policer, ce dernier se retourne et fait feu dans sa direction.
Pendant ce temps, l’autre policier, qui voit son collègue être poursuivi par l’homme, se dirige vers eux et fait également feu en direction de ce dernier. L’homme ralentit sa course et tombe au sol. Un des policiers le désarme.
Des premiers soins sont administrés à l’homme, qui sera transporté dans un centre hospitalier où son décès sera constaté.

Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) et au Bureau du coroner le 13 avril 2021.  C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve. Conséquemment, aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne, autre qu'un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.