Bureau des enquêtes indépendantes
   
Bureau des enquêtes indépendates
« Notre objectif est de faire la lumière sur les événements et de diffuser toute l’information que nous pouvons transmettre, sans nuire aux enquêtes. »
2017-07-24

Enquête indépendante concernant l’événement survenu à Longueuil (arrondissement Saint-Hubert) le 25 septembre 2016 : le BEI remet son rapport d’enquête au Directeur des poursuites criminelles et pénales

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant l’événement survenu à Longueuil (arrondissement Saint-Hubert) le 25 septembre 2016, au cours duquel Robert Junior Vachon, un homme de 58 ans résident de Longueuil, est décédé.

L’enquête démontre les faits suivants :

Le 25 septembre, vers 16 h, des policiers du Service de police de l’agglomération de Longueuil sont informés du fait qu’un homme tient des propos suicidaires. Grâce à son téléphone cellulaire, ils le retracent dans l’arrondissement de Saint-Hubert puis se rendent sur les lieux.

Une fois arrivé, un premier policier localise le véhicule du sujet et constate la  présence de l’homme au sol,  à l’extérieur de celui-ci. Tandis que d’autres policiers arrivent et se positionnent un peu plus loin, le premier policier s’approche avec sa voiture à environ 5 mètres du sujet, croyant qu’il a besoin d’aide. Il remarque que l’homme tient une arme à la main droite. C’est alors que les policiers, qui ont dégainé leur arme, tentent de communiquer avec le sujet, lui ordonnant de laisser tomber la sienne.

Le sujet n’obtempère pas et est indifférent à la présence policière. Il se dirige vers son véhicule et s’assoit à la place du conducteur. Une détonation est alors entendue. L’homme est transporté à l’hôpital où son décès est constaté.

Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales le 24 juillet 2017. C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve. Conséquemment, aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI pour l’instant.