Bureau des enquêtes indépendantes
   
Bureau des enquêtes indépendates
« Notre engagement est de mener à bien notre mission d’enquêter de façon indépendante, sans influence de l’État ni des services policiers. »
2020-08-19

Enquête indépendante concernant l’événement survenu à Kahnawake le 8 décembre 2019 : le BEI remet son rapport d’enquête au Directeur des poursuites criminelles et pénales

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant un événement survenu à Kahnawake le 8 décembre 2019 au cours duquel un civil de 30 ans est décédé lors d'une intervention policière des Peacekeepers de Kahnawake.

L’enquête démontre les faits suivants :

Le 8 décembre 2019 vers 18h10, un appel est fait au 9-1-1 par un proche de la famille d’un homme à l’effet qu’il se désorganise et endommage sa résidence.  Deux policiers se rendent sur les lieux et constatent que la porte avant du domicile n'est pas verrouillée. Ils décident d’y entrer.
Une fois à l’intérieur, les policiers annoncent leur présence. Entendant du bruit venant du sous-sol, les policiers s’y dirigent. L’homme, muni d’une arme à feu, leur demande de quitter la résidence.
Les agents retournent à l’extérieur du domicile et appellent des renforts afin d’établir un périmètre de sécurité. Plusieurs tentatives sont faites dans les heures qui suivent pour entrer en contact avec l’homme, via son cellulaire et de vive voix, en vain.
Vers 21h00, les policiers voient l’homme sortir à l’extérieur de sa résidence avec une arme, la pointer dans leur direction et retourner à l’intérieur. L’homme tire ensuite à quelques reprises vers les policiers, de l’intérieur de la résidence.
Vers 21h40, l’homme sort à nouveau de sa résidence, armé, se dirige vers un véhicule qui est dans le stationnement et prend place à bord. Les policiers, qui tentent alors une approche du véhicule, entendent une déflagration d’arme à feu. L’homme a retourné son arme contre lui.
Le sujet est transporté à l'Hôpital général de Montréal où son décès est constaté.

Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales et au Bureau du coroner le 17 août 2020.  C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve. Conséquemment, aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne, autre qu'un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.