Bureau des enquêtes indépendates
« L’impartialité est au cœur de notre travail, car tous sont égaux devant la loi. »
2021-04-22

Enquête indépendante concernant l’événement survenu à Inukjuak le 28 août 2020 : le BEI remet son rapport d’enquête au Directeur des poursuites criminelles et pénales

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant un événement survenu à Inukjuak le 28 août 2020 au cours duquel un civil de 45 ans est décédé pendant sa détention par le Corps régional de police Kativik (CPRK).

L’enquête démontre les faits suivants :

Le 28 août 2020, vers 14h25, un policier du CPRK reçoit un appel concernant un homme intoxiqué qui est tombé au sol, en face d’un immeuble. Le policier se rend sur les lieux et localise l’homme gisant au sol. Le policier transporte l’homme au poste de police d’Inukjuak.

Une fois rendus au poste, vers 14h48, deux agents transportent l’homme à l’intérieur du poste de police. L’homme est fouillé et placé en position latérale de sécurité dans une cellule. Un agent vérifie ensuite ses signes vitaux.

Vers 16h40, lors d’une ronde de vérification, le gardien de la détention mentionne aux agents qu’il ne voit plus respirer l’homme. Un agent déverrouille la cellule et après avoir pris les signes vitaux, il débute les manœuvres de réanimation. Un autre agent contacte le CLSC pour l’envoi des premiers répondants et pour aviser l’infirmière de garde.

Quelques minutes plus tard, les premiers répondants arrivent au poste. L’homme est pris en charge par ces derniers et transporté à la station des infirmières d'Inuulitsivik. Les manœuvres de réanimation se poursuivent tout au long du transport ainsi qu’à l’hôpital. Le décès de l’homme est constaté à 18h18.


Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales et au Bureau du coroner le 25 mars 2021.  C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve. Conséquemment, aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne, autre qu'un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.