Bureau des enquêtes indépendantes
   
Bureau des enquêtes indépendates
« Le BEI a été créé afin de lever tout soupçon sur l’indépendance et l’impartialité des enquêtes menées sur des événements impliquant un corps de police. »
2018-03-22

Enquête indépendante concernant l'événement survenu à Gatineau le 24 janvier 2017: le BEI remet son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant l’événement survenu à Gatineau le 24 janvier 2017, au cours duquel Nadia Racine, une femme de 34 ans résidente de Gatineau, a été transportée à l’hôpital où elle est décédée le lendemain.

L’enquête démontre les faits suivants :

Le 24 janvier 2017, à 18 h 13, un appel est logé au 911 par un voisin qui indique qu’il entend des cris et des bruits en provenance d’un appartement. Deux policiers du Service de police de la Ville de Gatineau arrivent sur les lieux à 18 h 23 et entendent effectivement des cris et des bruits dans un appartement. Un des policiers cogne à la porte, s’annonce comme policier et, devant l’absence de réponse, défonce la porte.

À l’intérieur se trouve une dame couchée au sol sur le ventre.  Elle a des spasmes et se cogne la tête contre le sol et un meuble. Bien qu’elle résiste fortement, les policiers tentent de l’empêcher de s’infliger davantage de blessures.  Ils réussissent à la maîtriser et à la menotter. La femme a de la difficulté à respirer. Des ambulanciers arrivent sur les lieux et entreprennent des manœuvres.  Ils transportent la femme au centre hospitalier. Nadia Racine décède le lendemain de l’événement, pendant son hospitalisation.

Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales et au Bureau du coroner le 22 mars 2018.  C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve.  Conséquemment aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.