Bureau des enquêtes indépendantes
Navigation Recherche
Bureau des enquêtes indépendates
« Notre engagement est de mener à bien notre mission d’enquêter de façon indépendante, sans influence de l’État ni des services policiers. »

Enquête indépendante concernant l’événement survenu à Danford Lake le 28 décembre 2017 : le BEI remet son rapport d’enquête au Directeur des poursuites criminelles et pénales

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant un événement survenu à Danford Lake le 28 décembre au cours duquel un civil de 36 ans est décédé lors d'une intervention policière de la Sûreté du Québec. 

L’enquête démontre les faits suivants :

Le 28 décembre, vers 21 h 41, un appel est logé au 911 par un homme qui mentionne qu’un membre de sa famille a proféré des menaces de mort. Vers 22 h 15, l’homme qui aurait proféré ces menaces loge un appel indiquant sa localisation au 911 et dit vouloir rencontrer les policiers. Il ajoute qu’il est prêt à se faire tirer et qu’il va tuer quelqu’un si les policiers n’arrivent pas d’ici 20 minutes.

Vers 22 h 48, deux policiers arrivent sur les lieux et remarquent un homme qui tient un arc et qui pointe une flèche vers eux. Ils lui ordonnent de lâcher son arme et de se coucher au sol. L’homme refuse d’obtempérer et tire une flèche en direction du véhicule de patrouille dans lequel se trouvent les policiers. Alors qu’il ramasse une barre de métal au sol, les policiers sortent du véhicule et tentent de raisonner l’homme qui refuse toujours d’écouter leurs ordres. Ils utilisent le poivre de cayenne sans succès. Alors que l’homme se dirige vers un des policiers en levant sa barre de métal, l’autre policier fait feu avec son arme de service et l’atteint. Il tombe au sol et les policiers lui prodiguent des soins en attendant les ambulanciers.

Dennis Beaudoin est transporté à l’hôpital où il décède peu de temps après.

Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales et au Bureau du coroner le 29 novembre 2018. C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve. Conséquemment, aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne, autre qu'un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.