Bureau des enquêtes indépendantes
   
Bureau des enquêtes indépendates
« Les trois valeurs fondamentales qui nous guident sont l’impartialité, l’intégrité et la rigueur. »
2018-03-26

Enquête indépendante concernant l'événement survenu à Châteauguay le 24 mars 2017: le BEI remet son rapport au Directreur des poursuites criminelles et pénales

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant l’événement survenu à Châteauguay le 24 mars 2017, au cours duquel Gary Traikov, un homme de 61 ans résident de Châteauguay, est décédé.

L’enquête démontre les faits suivants :

Le 14 mars 2017, un huissier se présente au domicile de Gary Traikov pour lui signifier un avis d’expulsion. Le 22 mars 2017, l’huissier retourne au domicile de l’homme dans le but de l’évincer.  Il remarque alors que celui-ci est armé.  L’huissier quitte les lieux et appelle le Service de police de la Ville de Châteauguay.  Les policiers se rendent sur les lieux et confirment la menace.  Ils érigent un périmètre de sécurité et entament des négociations avec ce civil. 

Devant l’impasse des négociations, vers 20 h 05 le même jour, le groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec prend en charge le dossier.  Plusieurs tentatives de communication avec l’homme restent vaines.  Vers 01 h 27, le 24 mars, les policiers de la SQ entendent une détonation provenant de l’intérieur de la résidence. Ils entrent dans la résidence et localisent Gary Traikov qui a retourné son arme contre lui. Il est transporté au centre hospitalier où son décès est constaté.

Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales et au Bureau du coroner le 26 mars 2018. C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve.  Conséquemment aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.