Bureau des enquêtes indépendantes
   
Bureau des enquêtes indépendates
« Les trois valeurs fondamentales qui nous guident sont l’impartialité, l’intégrité et la rigueur. »
2017-05-01

Enquête indépendante concernant l'événement de Chisasibi : le BEI remet son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant l’événement survenu à Chisasibi le 2 octobre 2016, au cours duquel Cody Bobbish, un civil de 18 ans résident de Chisasibi, est décédé lors d’une intervention policière.

L’enquête démontre les faits suivants :

Vers 21h00 le 2 octobre 2016, un premier appel est parvenu au Service de police Eeyou Eenou Police Force qui indiquait que Cody Bobbish voulait utiliser une arme de chasse en sa possession pour se suicider.

Arrivés sur les lieux vers 21h12, les policiers ont constaté que l’homme était armé et se trouvait dans le portique entre la porte extérieure verrouillée et la porte d’entrée de la maison. Ils ont tenté en vain de parlementer avec lui pendant plusieurs minutes. Soudainement, l’homme a appuyé l’arme contre sa poitrine et a fait feu. Il a déposé son arme et s’est dirigé vers l’intérieur de la maison. Les policiers ont alors défoncé la porte extérieure, l’ont rejoint à l’intérieur où il s’était écroulé et lui ont prodigué les premiers soins. Son décès a été constaté à l’hôpital à 23h12.

Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) le 1er mai 2017.  C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve.  Conséquemment, aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.